laure masot

Je suis votre masseuse

esthéticienne diplômée d’Etat depuis 1999
de l’école d’esthétique cosmétique Sylvia Terrade- Brive

Depuis plus de 20 ans au service de votre bien-être

Dès mes études d’esthétique, mon intérêt s’est porté vers les massages, les soins du corps et le bien être. J’ai fondé mon expérience, en parcourant la France, dans plusieurs spas de centres de thalassothérapies et d’hôtels haut de gamme.

Maintenant, je viens chez vous, vous donner le meilleur du bien-être avec des techniques créées, développées et inspirées par vous.

Who?

I’m Laure Masot, beautician certificated since 1999.

For 20 years serving your wellness!

I built my experience in working in luxuries spas in thalassotherapy and hotels everywhere in France.

Mes expériences:

1998: Thalasso Banyuls**

2000: Thalasso Le Touquet***

2001: Institut Marie Josée Bobet- Centre de thalasso Quiberon*****

2003 à 2017: Thalasso Saint-Malo*****

2010: Hôtel Ty al lannec**** Trébeurden

2017-18: Grand Hôtel Barrière***** Dinard

2018: Hôtel MGallery Balthazar***** Rennes

2018-19: Hôtel Le Grand Bé**** Saint-Malo Intra

Mon métier, ma passion, ma définition d’un(e) esthéticien(ne)

L’image la plus commune de l’esthéticien(ne) que les médias se plaisent à donner, c’est l’image de la blouse rose, de la fille écervelée, d’un métier voie de garage, d’une femme qui pose du vernis, arrache les poils et vend des crèmes magiques hors de prix! C’est à ça que l’on réduit ce métier.

Tout d’abord une passion. On ne choisit pas d’être esthéticien(ne), on l’est au fond de soi. Ce n’est pas un métier que l’on choisit pour s’élever dans la société. Il est très souvent mal connu et méprisé.

La déontologie de ce métier est de travailler sur un peau propre et saine. Voilà ce que l’on nous enseigne en premier lieu. Très vite on comprend que c’est beaucoup plus subtil et rigoureux que ça!

Nous sommes ou devenons altruistes, généreux, raffinés, doux, avons un sens de l’écoute et du service.

Certain(e)s développent un instinct maternel, un penchant d’infirmier, un esprit artistique ou créatif, une âme de manager, une envie de transmettre, une fibre commerciale…

Un seul diplôme donne le choix d’une multitude de métiers, autant plus intéressants les uns que les autres. Avec un programme balaise entre la technologie des appareils, la chimie des cosmétiques, la biologie du corps humain, la comptabilité-gestion, le management, la force de vente, la pratique des protocoles d’hygiène et de toutes les techniques manuelles, des notions de diététiques, de dermatologie, de neurologie, de psychologie, de culture physique, de médecines traditionnelles mondiales…

Nous apprenons mais ne sommes pas habilités à diagnostiquer les maladies de peau, apaiser une douleur musculaire, apporter un soutien psychologique, remplacer les anti-dépresseurs ou encore avoir des prestations remboursables par l’assurance maladie…

  • Conseiller(ère) – vendeur (euse)- démonstrateur(rice) en cosmétique
  • Parfumeur(euse)
  • Manucure
  • Styliste ongulaire
  • Conseiller(ère) en image
  • Gérant(e) de salon de:
  • épilation
  • bronzage
  • maquillage semi-permanent
  • manucure
  • soins esthétiques (institut)
  • massages
  • amincissement
  • Maquilleur(euse) artistique (spectacle, body painting, mode, théâtre, cinéma…)
  • Esthéticien(ne)
  • Socio-esthéticien(ne)
  • Psycho-Socio-esthéticien(ne)
  • Professeur
  • Agent ou responsable commercial(e), animateur(rice) auprès des marques
  • Développeur(euse) de cosmétiques en laboratoire
  • VDI/VRP
  • Spa* thérapeute, intendant(e), réceptionniste
  • Massothérapeute
  • Assistant(e) Spa* manager
  • Spa* manager
  • Directeur(rice) de thalasso
  • Formateur(rice)
  • Directeur(rice) de centre de formation…

Les plus de l’esthéticien(ne)

Dans un métier en constante évolution, avec toujours plus d’appareils de hautes technologies, des produits cosmétiques qui vont de l’ultra-naturel à la pointe de la recherche micro-bio-cellulaire, où il faut être tendance, chic, naturel, sobre et sophistiqué à la fois, il est recommandé de se tenir informé pour soi-même et pour ses clients.

Pour cela, le mieux est de se former en continu, se renouveler, suivre les tendances, savoir personnaliser…

Sans oublier qu’être esthéticien(ne), c’est avant-tout un sourire, une écoute, un conseil, un accompagnement… C’est aussi un métier de contact où il faut savoir toucher l’autre avec respect car nous sommes au service de l’humain!

On sait également que quelqu’un pense à nous quand il utilise ses produits, il décompte les jours de son prochain soin, il se remémore un conseil, un compliment, un agréable moment… ou qu’il a besoin de faire un cadeau!

Nous apportons un service préventif, d’entretien et de longévité!

*SPA: Sanitas Para Aqua ( la santé par l’eau)

Découvrez également ma définition du massage, souvent confondu…

Une vie de rêves!

Chacun(e) a sa raison d’être esthéticien(ne) à sa façon.

Je fais ce métier simplement pour faire du bien, ce que j’adore le plus c’est l’idée d’être un cadeau! Je me considère comme une vendeuse de rêves parce que je suis très soporifique (ce qui est une qualité!) et que ma mission est avant-tout de vous accompagner au lâcher-prise.

Ma plus grande récompense est donc un client qui s’endort mais encore mieux, un regard plein de gratitude qui en dit milles fois plus que n’importe quel discours, .

C’est à chaque client, à chaque rendez-vous, une nouvelle histoire, une expérience de vie, un partage.

Être esthéticienne m’a donnée la chance de rencontrer et partager avec des femmes et des hommes extraordinaires tous aussi passionnés passionnants autant clients que collègues .

L’essence tactile se positionne dans une démarche éco-responsable!

Laure vous masse entre deux plaids. Ces couvertures ont l’avantage d’être en fibres synthétiques:

Contrairement aux serviettes en coton, les fibres n’absorbent pas les molécules d’huiles. Il peut donc se laver à basse température. Le temps de séchage est plus que réduit. A la longue, le linge n’a pas d’odeur rance. Il reste doux, frais, confortable et chaleureux sur le long terme.